Coquilles

Coquilles, série photographique
Photographies contre-collées sur aluminium Dibond, 1×1.5m, 2017.

Les Coquilles composent une collection non-exhaustive de photographies de bâtiments en ruine et de chantiers abandonnés.

[…] Elle fait part d’un souvenir morbide bien qu’indestructible. Elle est une balafre de Beyrouth. La reproduire pourrait faire part d’une certaine acceptation de cette dimension définitive de la mémoire. Elle est le souvenir que l’on n’oublie pas, bien que Beyrouth fit tout ce qu’elle put urbanistiquement parlant, pour oublier. La reproduire, c’est la sauver de l’amnésie volontaire, c’est ouvrir le dialogue sur un témoin de l’histoire, qui aujourd’hui se fond parmi les nouvelles tours de Beyrouth, celles qui se précipitent vers ce qu’on appelle le progrès.»

Extrait de Partir depuis toujours, Charlotte Achkar, 2017